Apollo II, film de Todd Douglas Miller, le documentaire incontournable !


05 septembre 2019

Apollo 11 est un incroyable documentaire tiré d’une part d’images 70 mm (le format de la pellicule cinématographique standard popularisée au cours des années 50) récemment découvertes ; et de plus de 11 000 heures d'enregistrements audio, les enregistrements issus des conversations entre les astronautes et la Terre !
Ce métrage nous plonge au coeur de la plus grande aventure humaine qui verra les premiers hommes mettre le pied sur la lune en 1969.

Cet anniversaire nous permet de voir un film documentaire (insistons bien sur ce point) aux vertus innombrables, la moindre étant d’avoir avec conviction et enthousiasme reconstitué des salles de contrôle, pris des figurants à seule fin de reconstituer des scènes qu’on aurait eu du mal à visionner ; avant de monter et mixer le tout avec des images d’époque. On saluera donc ces travaux d’étalonnage, de reconstitution ou de recherche (comment faire l’impasse dessus) ; qui nous sont délivrés, ceci concourant à créer l’un des films documentaires parmi les plus attendus et innovant.

On imagine aisément le travail assidu du réalisateur et de l’équipe afin d’étiqueter et documenter des centaines de bandes enregistrées (et souvent sans nom, si ce n’est portant la simple mention « Apollo 11 ») et ce afin de nous offrir ce remarquable métrage qui nous ramène aux grandes heures de l’exploration spatiale.

01 apollo.jpg (94 KB)


D’ailleurs à la vue de maintes scènes - on pense notamment à celles se déroulant en extérieurs et aux environs du pas de tir - on se remémore au même instant des séquences du film Contact de Robert Zemeckis (lors du lancement de la « navette ») ou d’autres comme sur Apollo 13 de Ron Howard. Mais la scène la plus ahurissante est bien celle d’ouverture qui voit avancer le véhicule porteur, sur ses chenilles démesurées, le tout à un rythme lancinant ; accompagné de techniciens qui marchent d’un pas mesuré à côté ou devant, tels des fourmis - et cette séquence nous renverra presque au Star Wars de Georges Lucas et au véhicule des Jawas, le Sandcrawler sur Tatooine. Autant dire que ces images qui nous sont rendus aujourd’hui de manière amplifiée, superbement mises en scène et comme renouvelées, font partie d’un inconscient collectif que chacun s’appropriera y puisant ses références.

02 apollo.jpg (650 KB)

Film documentaire étonnant, impeccablement restitué et monté, Apollo 11 est bien la preuve que cette aventure passionne et que l’homme aspire toujours à explorer ces horizons lointains ! On trouvera peut être cette conclusion trop philosophique ou existentielle (après tout pourquoi pas ?), cependant il est un fait indéniable ; et c’est bien que la conquête spatiale nous interpelle et qu’une grande agence comme la NASA se devait de fêter cet évènement !

Il peut paraître surprenant, alors que tant de personnes croient encore en une supercherie relative à la réalité des faits (tels qu’ils se sont déroulés, voir même la réalité de l’alunissage), que ce métrage nous transporte encore ! Or rien n’a sans doute plus de sens ; et surtout à l’heure d’aujourd’hui ; que l’envie de se dépasser ou d’exister au travers de quelque chose de plus grand que soi. Et c’est probablement aussi l’espoir que nous tous avons en un avenir meilleur… et en ce sens la vision de ce film documentaire nous donne une bouffée d’énergie, un regain de force.
Nous ne pouvons que conseiller la vision de ce très beau film signé Todd Douglas Miller qui est sur les écrans du 4 au 8 septembre 2019.

Pour ceux qui s’intéresseraient à cette soi disant supercherie, rappelons que tout cela a été très documenté, mais que les rumeurs ne sont réellement survenues que courant des années soixante dix ; en partie à cause des affaires des Pentagone Papers, suivies trois ans plus tard du Watergate. Il y a bien sûr un film que nous pouvons conseiller sur le sujet c’est le convaincant Capricorn One qui exploite ce filon, avec une différence cependant puisqu’il s’agit d’une mission sur Mars. le film datant de 1978, pointe au même instant que les sordides révélations concernant la guerre du Vietnam, les dérives du système politique américain de l’époque et ses mensonges de toute sorte.

Mais dieu merci tout ça reste du cinéma !

Réalisation : Todd Douglas Miller
Compositeur : Matt Morton
Cinématographie : Adam Holender
Produit par : Todd Douglas Miller, Evan Krauss, Thomas Peterson

Sylvain Ménard, septembre 2019