LA BELLE EPOQUE

09 janvier 2020 à 18h18

La Belle Epoque de Nicolas Bedos avec Daniel Auteuil, Fanny Ardant, Guillaume Canet et Doria Tillier met en scène la vie d'un sexagénaire désabusé à qui l'on propose une attraction d'un genre nouveau : revivre sa vie, 40 ans plus tôt, lorsqu'il rencontra le grand amour.

Je me suis parfois un peu perdue dans ce film à la fois émouvant, sarcastique, nostalgique, cynique. Le scénario à tiroirs nous entraine dans un recit où s 'entremêlent passé et présent, artifice et réalité. Dans la première partie le décor est planté: Victor est un homme vieillissant, désabusé, désintéressé et dépassé par ce monde qu'il juge trop technologique. Son mariage bat de l'aile. Marianne, sa femme veut aller de l'avant, refusant de vieillir. Elle le met à la porte rejetant l'image qu'il lui renvoie. Voilà pour les affres de l'amour face au temps qui passe. Pour lui remonter le moral son fils lui offre une soirée organisée par une start up de mises en scène proposant à ses clients de revivre une époque de leur choix en mélangeant artifices théâtraux, reconstitutions  historiques.

Par là, Nicolas Bedos montre le bluff du cinéma au travers de ses artifices. Victor veut revivre la date la plus importante de sa vie, celle où il a rencontré son grand amour à la "belle époque" le 16 mai 1974.c Il va se perdre dans ses souvenirs reconstitués et nous avec. Certes il sait que tout est carton pâte mais des sentiments authentiques pointent leur nez. Avec lui nous oscillons entre le vrai et le faux. Nous passons la frontière du passé et du présent. Ma voisine a perdu pied et s'est endormie un moment. Je me suis accrochée pour comprendre dans quelle histoire je me trouvais. La réalité sonnait faux et le faux paraissait vrai.

Dans cette histoire s'inscrit également l'histoire d'amour entre Guillaume Canet et Doria Tillier que j'ai trouvée grossière et vulgaire. Par contre le casting est exceptionnel et m'a enthousiasmé . Fanny Ardant est lumineuse dans son cynisme. Daniel Auteuil extraordinairement bluffant dans son rôle d'amoureux vieillissant. Tous nous régalent avec leurs jeux d 'acteurs

Un film parfois désopilant, agaçant, mais on reste bluffé jusque au bout!

Marie-Claire Bergère