LE SCORE DE LA SÉRIE THE MANDALORIAN PAR LUDWIG GORANSSON


19 juin 2020

Composé par Ludwig Goransson qui s’attaque à l’œuvre probablement la plus complexe qui soit, The Mandalorian ne déçoit pas, même si l’on aurait pu s’attendre à du pur symphonique, ceci dit 70 musiciens commençent à sonner quand même comme un orchestre symphonique, non ?

Le choix de respecter Star Wars et de ne pas copier l’univers sonore de John Williams l’aura conduit à aller vers des univers plus désolé et plus terrestres, ceux des westerns ! Et ce n’est pas une mauvaise chose, car si certains morceaux nous renvoient à des moments épiques et très construits, une grand partie du score joue avec ces sonorités très recherchée, diversifiées, mélangeant plutôt habilement ce côté classique (l’orchestre) et cette dimension résolument plus moderne.

Bandeau 01.jpg (2.68 MB)

Est-ce que partir vers des évocations qui s’attachent à un autre genre- le western - est une mauvaise chose ? Il semble clairement que non, d’abord parce que comme le souhaitait Jon Favreau le producteur, son univers musical est cohérent et surtout ne le met pas en situation de plagier l’univers mélodique de Star Wars. Car pour un Michael Giacchino qui nous aura offert un Rogue One, s’inspirant et s’intégrant à la perfection dans l’ensemble, nous aurons eu un décevant Solo signé John Powell. Ajoutons de plus que le format télévisé, qui ici pourtant (et à contrario) donne lieu à une fresque digne d’éloge, ne se prête pas nécessairement à d’amples ensembles. The Mandalorian aura eu droit à un traitement de faveur et c’est tant mieux… Soixante dix musiciens c’est bien, c’est même mieux que bien, lorsque l’on considère le même déploiement sur un long métrage ! L’histoire a voulu qu’une grande partie des musiciens à Los Angeles interprétaient au même moment la partition de John Williams pour Star Wars: The Rise of Skywalker, durant les mois d’été ! Ils eurent alors quelques semaines où ils jouèrent et enregistrèrent les deux compositions en parallèle !

Bandeau 02.jpg (2.66 MB)


The Mandalorian: Chapter 1
Ttp: 25:27
01. Hey Mando! (2:14)
02. Face to Face (5:13)
03. Back for Beskar (2:26)
04. HammerTime (2:17)
05. Blurg Attack (1:26)
06. You Are a Mandalorian (3:55)
07. Bounty Droid (3:02)
08. The Asset (1:35)
09. The Mandalorian (3:19)

The Mandalorian: Chapter 2
Ttp: 21:21
01. Walking on Mud (1:39)
02. Jawas Attack (3:46)
03. Trashed Crest (2:18)
04. To the Jawas (1:36)
05. The Egg (2:54)
06. The Mudhorn (3:01)
O7. Celebration (3:32)
08. The Next Journey (2:35)

The Mandalorian: Chapter 3
Ttp: 21:26
01. A New Day (5:31)
02. Mandalore Way (3:22)
03. Signet Forging (2:03)
04. Second Thoughts (4:19)
05. Whistling Bird (2:23)
06. Mando Rescue (2:14)
07. I Need One of Those (1:35)

The Mandalorian: Chapter 4
Ttp: 22:58
01. The Ponds of Sorgan (3:10)
02. Off the Grid (1:48)
03. Can I Feed Him? (3:35)
04. Training the Plebs (3:10)
05. Camp Attack (2:23)
06. Spirit of the Woods (5:11)
07. Stay (2:22)
08. Mando Says Goodbye (1:20)

The Mandalorian: Chapter 5
Ttp: 20:14
01. Warm or Cold (1:40)
02. Bright Eyes (1:40)
03. Stuck with Me Now (2:27)
04. Speederbikes (1:21)
05. Raiders (1:21)
06. Night Riders (3:30)
07. The Hangar (6:06)
08. Farewell (2:09)

The Mandalorian: Chapter 6
Ttp: 29:34
01. Welcome Back (3:50)
02. The Gang (2:06)
03. Greatest Warriors in the Galaxy (1:30)
04. Let’s Just Do It (1:22)
05. Hyperspace (2:51)
06. Little Mousey (2:54)
07. Tracking Beacon (2:59)
08. My Saviour (1:08)
09. Mando on the Move (1:14)
10. Nice Family (2:25)
11. Mando’s Back (7:15)

The Mandalorian: Chapter 7
Ttp: 21:25
01. Man of Honour (2:19)
02. Reprogram (2:33)
03. Kuiil (1:23)
04. The Standoff (2:58)
05. Black Skies (4:37)
06. This Is It (1:58)
07. The Arrival (3:17)
08. The Mandalorian (2:20)

The Mandalorian: Chapter 8
Ttp: 33:28
01. Check Point (1:21)
02. Nurse Droid (1:08)
03. The Ewebb (4:07)
04. A Thousand Tears (4:07)
05. Nurse and Protect (4:00)
06. A Warrior’s Death (3:07)
07. What Remains in the Tunnels (3:11)
08. Clan of Two (3:33)
09. Sacrifice (3:29)
10. Mando Flies (2:04)
11. The Baby (3:21)

Sylvain Ménard, juin 2020