THE MANDALORIAN

13 novembre 2019 à 13h00

Alors que le premier épisode du Mandalorien est disponible sur la plateforme Disney et sur les réseaux existants (ce qui signifie les Etats-Unis à priori), l'attente se prolongera jusqu'en début d'année. On parle ici de mars, avril ou mai, afin de disposer de cette couverture évoquée par Disney et avoir accès aux programmes.
Pour une série dont le budget avoisine les 12,5 $ par épisode, il semble que visuellement Star Wars soit au rendez-vous, dans l’esprit et l’imagerie. On ne compte plus les faciès d’aliens nous ramenant aux épisodes IV et V ou ceux plus ou moins connus qu’ils proviennent de l’univers étendu ou de films comme Rogue One, auxquels nous serons confrontés.
Suite à sa diffusion - on fera l’impasse sur les fans anglais furieux de devoir attendre le premier trimestre 2020 (comme le reste de l’Europe donc) - les retours sont excellents, louant la qualité, l’originalité et le respect du sujet.
Le Los Angeles Times a même titré : "Le Mandalorien" est "Star Wars" jusqu'au bout : un blockbuster pur et divertissant.

Extrait du Mandalorien

the-mandalorian-1.jpeg (64 KB)

the-mandalorian-2.jpg (69 KB)

La musique de Ludwig Goransson est quant à elle disponible sur les réseaux, Deezer notamment, et l'on se demande si elle aura droit à une sortie physique !? Peut être à la fin du show, lorsque la totalité des épisodes, huit en tout, aura été diffusée et que l'on aura droit à un album regroupant l'intégralité des morceaux. Ceci dit l'album actuellement disponible avec ses neufs morceaux et ses vingt cinq minutes de long, est plutôt très bien construit, s’éloignant dans la forme de ce qui existe (nous parlons de John Williams ou Michael Giacchino), en s’inscrivant bien dans un esprit film d’aventure, avec forces cuivres et percussions, motifs intrigants et thèmes (comme l’excellent « Bounty Droid ») originaux, nous propulsant dans des péripéties que le compositeur envisage avec dynamisme et sans recourir aux dissonances ni effets faciles. On aura presque l’impression de se retrouver dans une vielle série où la musique se devait d’accompagner les aventures du héros !
Un score à découvrir donc et sur lequel nous aurons l’occasion de revenir.


Sylvain Ménard, novembre 2019

cover.jpg (166 KB)